Le biocontrôle en automne

Pour limiter les risques de pourrissement et de développement de parasites dans votre potager, évacuez les restes de culture de l’été. Dès la fin des récoltes, désinfectez les tuteurs de haricots ou de tomates à l’eau de Javel pour détruire les spores de champignons.

 

Surveillez régulièrement vos légumes d’hiver. Pour éviter la propagation de maladies, évacuez les feuilles et fruits malades dans des sacs étanches que vous jetez dans les poubelles vertes. Pour éviter toute dispersion des bioagresseurs lors du prélèvement, approchez au plus près le sac de la plante.

 

Préparez l’hiver en couvrant votre sol nu afin de le protéger du froid et de l’érosion. Cela réduit également l’apparition de plantes indésirables. Privilégiez un paillage ou semez un engrais vert (luzerne, phacélie) ce qui augmentera la fertilité de votre sol.

 

Consultez régulièrement les alertes du bulletin de santé du végétal et anticipez les risques. Par exemple l’automne est la saison propice au développement de la mineuse du poireau. Si le bulletin signale l’arrivée du ravageur, installez des filets anti-insectes.

Écrire commentaire

Commentaires: 0